Corsica Nature

oiseaux,mammifères,poissons,réptiles,amphibiens, forum Hermanni de CORSE,végétaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher


LA FAUNE D’EUROPE
CLIQUEZ SUR LE LIEN

Descriptifs-des-Oiseaux-d-EUROPE

Les-sous-especes-de-CORSE
Les-poissons-de-France
Les-mammiferes-de-France
Reptiles-et-Amphibien
Forum-de-la-tortue-d-hermann Corse
Les-insectes
FLORE DIVERS







Partagez | 
 

 Chouette éffraie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1409
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Chouette éffraie   Sam 10 Mar - 11:13








Taille : 33 à 39 cm
Envergure : 85 à 93 cm
Poids : M: 470gr - F: 570gr
Longévité : 13 ans

Distribution : Espèce présente en France et en Corse à l'état sauvage.

Statut : nicheur sédentaire. Migrateur. Hivernant. Espèce protégée (liste orange)

Identification forme CORSE :

Ernesti (kleinschmidt,1901)

Coloration plus pâle dessus ,parfois même blanche nuancée de roux ,parties inférieures d’un blanc pur.



L'effraie des clochers est une chouette de taille moyenne, munie de longues ailes et avec une tête bien distincte. L'effraie des clochers a les parties supérieures brun clair, tachetées de noir et de blanc. Les ailes arrondies et la queue courte sont blanches ou brun très clair, et sont couvertes d'un plumage duveteux. Les parties inférieures sont blanc grisâtre. Les longues pattes blanches sont légèrement emplumées, jusqu'aux doigts gris. La tête est grande, avec des disques faciaux formant un coeur blanc, bordé de brun clair. Il n'y a pas de touffes auriculaires. Les yeux sont foncés au contraire des autres hiboux. La zone frontale est d'un blanc pur. Le bec est crochu et clair. La femelle est plus grande que le mâle. Les poussins sont couverts de duvet blanc pendant six jours, graduellement remplacé par du duvet de couleur chamois. Les juvéniles sont semblables aux adultes dès que leur duvet a été remplacé par les plumes. Il existe 35 sous-espèces, les différences se trouvant au niveau de la taille et de la couleur.



Chant :


Le cri d'alarme de l'effraie des clochers est un sifflement rauque « shrrreeeeee », aussi lancé en vol. Les deux sexes émettent ce cri, mais celui de la femelle est plus faible et plus bas que celui du mâle. Le cri de détresse comprend des hurlements traînants, lancés en série. Le cri de défense est un sifflement. En face d'un prédateur mammifère, ils lancent une explosion de hurlements. L'effraie des clochers est plutôt silencieuse en dehors de la période de reproduction et de la parade nuptiale.


Habitat :

L'effraie des clochers vit dans des zones découvertes, cultivées, avec des arbres clairsemés, des arbustes et des haies, de vieilles bâtisses, granges, étables, ruines et clochers. Elle chasse le long de la lisière du désert et dans les canyons.


DISTRIBUTION :

L’effraie des clochers vit aux Amériques, en Europe, en Afrique, en Arabie, en Inde, dans l'Asie du Sud-est et en Australie.


Comportements :

L'effraie des clochers se nourrit principalement de rongeurs, et surtout la nuit. Elle traverse les champs en vol silencieux, et quand une proie est localisée, elle la saisit avec ses longues serres. Elle avale la proie entière, les os, le crâne et tout le reste. Elle rejette des pelotes comprenant les parties indigestes, au dortoir ou près du nid. L'effraie des clochers utilise son acuité auditive pour localiser ses proies dans l'obscurité. Chaque oreille peut entendre des sons différents, permettant de localiser le rongeur sans même le voir. L'effraie des clochers peut localiser le rongeur faisant de petits bruits dans l'herbe tandis qu'elle volette au-dessus du sol. Les sons sont collectés et portés vers les oreilles par les disques faciaux, comme une parabole. Les plumes duveteuses permettent à l'oiseau d'être silencieux tandis qu'il vole à travers champs, à environ 1,5 à 4,5 mètres du sol. L'effraie des clochers est solitaire ou trouvée en couples. C'est un oiseau nocturne, dormant dans des cavités pendant le jour. Il peut aussi s'installer dans une crevasse de rocher, une rive, un nichoir ou une quelconque structure humaine. Elle est sédentaire, avec quelques oiseaux nordiques migrant vers le sud en hiver. Pour défendre le territoire et le nid contre un prédateur, l'effraie des clochers déploie ses ailes et les incline vers l'intrus. Ensuite, elle penche la tête d'avant en arrière. Tandis qu'elle effectue cette parade menaçante, elle émet des sifflements et claque du bec, avec les yeux révulsés. Si l'intrus insiste, elle lui tombe dessus et la frappe avec ses pattes.


L'effraie des clochers est monogame, avec des liens permanents dans le couple. La parade nuptiale comprend des vols effectués par le mâle, accompagnés de cris, et des poursuites de la femelle par le mâle. Pendant ces poursuites, les deux adultes lancent des cris aigus. Le mâle effectue aussi des « vols de phalènes » en face de la femelle, voletant avec les pattes pendantes pendant plusieurs secondes. Les deux oiseaux s'accroupissent en face l'un de l'autre avant l'accouplement. Les accouplements ont lieu pendant la recherche du site du nid, et continuent en intensité moindre pendant l'incubation et l'élevage des jeunes. A niché au moulin jusqu'à la réfection du grenier.


Vol :

Le vol flottant et ondoyant de l'effraie des clochers au-dessus de terres cultivées est au crépuscule un spectacle mémorable mais de plus en plus rare. L'effraie des clochers a un vol ondulant avec des battements fermes, mais elle fait des vagues et a des mouvements saccadés lorsque son corps monte à chaque battement d'aile. Les pattes sont souvent pendantes en vol. L'effraie des clochers voltige au-dessus du sol, cherchant ses proies. Elle a un vol silencieux.

Nidification :

Le nid est un tas de terre avec de la paille. Il est établi sur une avancée, dans une grange ou un bâtiment tranquille, parfois dans un trou d'arbre. L'effraie des clochers niche aussi dans des cavités naturelles telles que les arbres ou les crevasses des rochers, dans des nichoirs, ou dans des structures humaines. Le nid est tapissé de morceaux de pelotes de réjection par la femelle. La femelle dépose 4 à 7 oeufs, à raison d'un oeuf tous les deux ou trois jours (parfois jusqu'à 18 oeufs).


L'incubation dure environ 29 à 34 jours, assurée par la femelle nourrie par le mâle. Les poussins sont nidicoles. La femelle les couve et les nourrit pendant environ 25 jours. Le mâle apporte de la nourriture au nid, mais la femelle seule nourrit les petits. Elle déchire la nourriture en petits morceaux. Les deux parents nettoient le nid. Les jeunes quittent le nid à l'âge de 50 à 70 jours, effectuant ainsi leur premier vol. Ils retournent au nid pour dormir pendant encore 7 à 8 semaines. Ils deviennent indépendants au bout de 3 à 5 semaines après leur premier vol. Ils obtiennent leur maturité sexuelle à l'âge de un an. Cette espèce produit une à deux couvées par an, parfois trois au sud de l'habitat.

Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
 
Chouette éffraie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation+ infos pour la chouette effraie
» Chouette Effraie
» La 9ème Nuit de la Chouette (le 19 Mars 2011)
» Chouette mars 2006
» La chouette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsica Nature :: Les oiseaux d'europe :: Les sous-espéces de CORSE-
Sauter vers: