Corsica Nature

oiseaux,mammifères,poissons,réptiles,amphibiens, forum Hermanni de CORSE,végétaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Sondeur Lowrance
Dim 14 Oct - 18:03 par murphi6666

» La pêche de nuit en bateaux (CORSE)
Mer 12 Sep - 1:41 par murphi6666

» Pêche a la palangre
Lun 30 Juil - 12:21 par murphi6666

» La pêche aux calmards
Sam 7 Juil - 14:12 par murphi6666

» Chapon , congre
Dim 1 Juil - 15:41 par murphi6666

» La pêche au treuil
Ven 22 Juin - 17:52 par murphi6666

» le racisme en Corse
Lun 18 Juin - 23:01 par murphi6666

» incendie d'une maison plaine de péri le 23.03.2018
Dim 6 Mai - 0:55 par murphi6666

» Ayouthaya
Mer 7 Mar - 1:24 par murphi6666

» la ferme tropicale
Mar 6 Mar - 17:07 par murphi6666

» Comme exploiter et s'enrichir sur la connerie humaine
Mer 21 Fév - 16:00 par murphi6666

» http://www.free.fr/
Lun 5 Fév - 17:16 par murphi6666

» La Chasse aux sangliers (75kgs)en CORSE
Mar 30 Jan - 6:59 par murphi6666

» tophatter.com
Lun 29 Jan - 22:47 par murphi6666

» les guignoles de l'info
Mar 23 Jan - 21:16 par murphi6666

» macron piége a cons !
Ven 12 Jan - 20:52 par murphi6666

» https://www.bresser.de/-Optiques divers
Ven 12 Jan - 12:42 par murphi6666

» La fin du Denti en Corse
Jeu 4 Jan - 21:20 par murphi6666

»  Daiwa Tanacom 1000 E
Lun 9 Oct - 0:00 par murphi6666

» Déformation de la langue Française
Mar 5 Sep - 18:37 par murphi6666

Navigation
Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher


LA FAUNE D’EUROPE
CLIQUEZ SUR LE LIEN

Descriptifs-des-Oiseaux-d-EUROPE

Les-sous-especes-de-CORSE
Les-poissons-de-France
Les-mammiferes-de-France
Reptiles-et-Amphibien
Forum-de-la-tortue-d-hermann Corse
Les-insectes
FLORE DIVERS







Partagez | 
 

 Chardonneret éLégant

Aller en bas 
AuteurMessage
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1327
Age : 59
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Chardonneret éLégant   Sam 10 Mar - 13:16








Distribution : Espèce présente en CORSE à l'état sauvage.

Statut : nicheur sédentaire. Migrateur. Hivernant. Espèce protégée.

Identification forme CORSE :

Tschusii (arrigoni,1902)

Couleur plus terne, manteau moins roux et davantage mélangé de gris.





Un des passereaux visibles toute l'année en Lorraine. Oiseau gracieux au plumage bariolé, le chardonneret élégant a le dos et les flancs châtains, cette couleur allant en s'éclaircissant vers la poitrine. Un masque rouge occupe toute la face. Une ligne noire court autour du bec. Le dessus de la tête et la nuque est noir. Le milieu de la poitrine et l'abdomen est blanc. Les ailes sont noires avec une bonne proportion de jaune vif, et de petites taches blanches sont visibles aux extrémités des primaires et des secondaires. La queue est légèrement fourchue, noire avec les extrémités blanches. Le bec est conique, long et pointu. Il est blanc rosé avec le bout sombre. Les pattes et les doigts sont couleur chair. Les yeux sont gris foncé.


En plumage complet, le mâle a le rouge de la face qui passe derrière les yeux, mais pas la femelle. Les juvéniles ont les parties supérieures grisâtres avec des taches plus foncées, et des rayures. Les parties inférieures sont blanchâtres. Les flancs et la poitrine sont beiges et tachetés de sombre. La face n'a pas du tout de rouge ni de noir.



Chant :

Appel typique 'sticlit 'didelitt' Chant caractéristique, gazouillis liquide avec variations. Le chardonneret élégant a un chant agréable et musical, avec la combinaison de notes musicales et de gazouillements, ainsi que des sifflements mélodieux, et quelques notes râpeuses intercalées. Son chant le plus connu est un « tsuit-ui-ui » ou « tliu-ii » qui est une sorte d'appel d'un partenaire à l'autre. L'agressivité se traduit par un son guttural « jerrr ».




Habitat
:


Vergers, jardins, parcs, régions cultivées et limites de villes avec des arbres fruitiers. Il recherche les chardons en automne et en hiver dans les friches et au bord des routes. Le chardonneret élégant se reproduit dans les zones boisées, les vergers, parcs et jardins, les bosquets, et même dans les villes et les villages. A partir du mois d'août, ils se rassemblent en zones dégagées, collines, cultures, recherchant toujours la proximité des mares et des ruisseaux.



DISTRIBUTION :

Le chardonneret élégant est un migrateur partiel. Il vit en Europe, Afrique du Nord, Moyen Orient et Asie de l'Ouest. Il a été introduit en Nouvelle Zélande, Argentine, Bermudes et Australie.

Comportements :

Son bec aigu lui permet de se nourrir au coeur même des chardons. Ils nous rendent visite par bandes pour déguster des graines de chardon en bordure de la Nied. Niche en bout de branche souvent sur de vieux fruitiers. La recherche de nourriture oblige le chardonneret élégant à accomplir des distances considérables chaque jour. La nécessité de boire et de se baigner est très forte pour eux, et ils le font le matin et au crépuscule en dehors de l'été. Ils se nourrissent en voltigeant d'une plante à l'autre, souvent suspendus tête en bas pour extraire les graines. La parade nuptiale des mâles est un spectacle facile à observer. Le chardonneret élégant est un oiseau au caractère agressif et facilement irritable. Les disputes entre mâles, ou entre mâle et femelle, sont fréquentes et ont lieu en plein vol, de façon spectaculaire, et accompagnées de sons gutturaux. En mars, les mâles déjà en couple s'approchent du perchoir de la femelle en adoptant une curieuse posture, bombant le dos et tournant à droite et à gauche en étirant tantôt l'aile droite, tantôt la gauche, essayant probablement d'exhiber la couleur jaune des plumes, et déployant la queue de manière à exposer les taches blanches des rectrices. Les femelles ne restent pas passives face à ces démonstrations, et participent de façon très curieuse, en tournant le corps d'un côté à l'autre. La parade comprend aussi un apport de nourriture du mâle à la femelle, tandis que celle-ci entrouvre ses ailes tremblantes comme un jeune se faisant nourrir.



Vol : Courtes ondulations.



Nidification :

Nid :

la femelle édifie un petit joyau d'herbes fines coupées et de racines entrelacées, tissées de soies d'araignées, de cocons, de crins et de fils. Elle le garnit de laine, de duvets végétaux et de plumes et dissimule les formes extérieures en incorporant du lichen aux parois.

Sur ma terrasse


Le chardonneret élégant niche dans les arbres vers la pointe d'une branche, parfois dans les haies, à une hauteur de 2 à 10 mètres. La femelle dépose de 4 à 5 oeufs blanc bleuté, tachetés de foncé, violet ou rose. Ils sont lisses et brillants. L'incubation dure environ de 12 à 14 jours, et commence à la ponte du troisième oeuf. La femelle assure seule l'incubation. Elle est nourrie par le mâle au nid pendant toute cette période. A la naissance, les poussins sont partiellement couverts de duvet grisâtre, assez long et épais. Les deux parents nourrissent les jeunes avec un mélange de graines et d'insectes. Les jeunes quittent le nid au bout de 13 à 16 jours, et les parents les nourrissent encore pendant une semaine. Cette espèce produit au moins deux couvées par an, souvent trois.

Régime :

Le chardonneret se nourrit de graines de composées et autres plantes (chardon, artichaut, salade...), de semences de bouleau, d'aulne, de platane et de conifères et éventuellement d'insectes. Les jeunes sont nourris d'insectes.

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
 
Chardonneret éLégant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cestrum pourpre ou Cestrum élégant
» Ischnure élégant ?
» Pyracantha - Buisson ardent
» Déco Geek et Hype !
» [prévention - santé] Le premier outil pour la survie : les mains !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsica Nature :: Les oiseaux d'europe :: Les sous-espéces de CORSE-
Sauter vers: