Corsica Nature

oiseaux,mammifères,poissons,réptiles,amphibiens, forum Hermanni de CORSE,végétaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» La pêche de nuit en bateaux (CORSE)
Ven 1 Déc - 17:12 par murphi6666

»  Daiwa Tanacom 1000 E
Lun 9 Oct - 0:00 par murphi6666

» Déformation de la langue Française
Mar 5 Sep - 18:37 par murphi6666

» http://www.despoissonssigrands.com/
Jeu 17 Aoû - 18:22 par murphi6666

» Cdiscount (a lire)
Mer 19 Juil - 12:53 par murphi6666

» Les cigognes de Marrakech
Dim 9 Juil - 19:43 par murphi6666

» Place jemaa al fna
Dim 9 Juil - 19:40 par murphi6666

» Locations attentions aux arnaques
Dim 9 Juil - 19:10 par murphi6666

» Le Maroc (sommaire )
Dim 9 Juil - 18:49 par murphi6666

» La prostitution au Maroc
Dim 9 Juil - 18:45 par murphi6666

» Le Maroc
Dim 9 Juil - 18:44 par murphi6666

» Nombreuse vidéos suprimés par youtube
Mer 21 Juin - 23:44 par murphi6666

» http://www.fn-rbmcorsica.com
Lun 12 Juin - 19:05 par murphi6666

» a l'huile sur toile
Dim 11 Juin - 1:44 par murphi6666

» La langouste rouge de méditerranée (corse) Palinurus elephas
Sam 3 Juin - 14:04 par murphi6666

» Terminator 2 revient en 3D pour 5 ans
Mer 24 Mai - 8:19 par murphi6666

» les attentats en France et a l'étrager
Mar 23 Mai - 23:47 par murphi6666

» Législatives et médias
Ven 19 Mai - 13:14 par murphi6666

» Macron qui nous prend pour des cons appel a l’abstention
Mer 17 Mai - 14:47 par murphi6666

» Lois Macron Attention au saucisson
Ven 12 Mai - 20:43 par murphi6666

Navigation
Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher


LA FAUNE D’EUROPE
CLIQUEZ SUR LE LIEN

Descriptifs-des-Oiseaux-d-EUROPE

Les-sous-especes-de-CORSE
Les-poissons-de-France
Les-mammiferes-de-France
Reptiles-et-Amphibien
Forum-de-la-tortue-d-hermann Corse
Les-insectes
FLORE DIVERS







Partagez | 
 

 Buse Variable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 58
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Buse Variable   Sam 10 Mar - 14:17






Taille : 51 à 57 cm
Envergure : 113 à 128 cm
Poids : Femelle : 700 à 1200 g ; Mâle : 550 à 850 g
Longévité : 25 ans

Distribution : Espèce présente en CORSE à l'état sauvage.

la buse variable se reproduit dans toute l'Europe, sauf à l'extrême nord de la Scandinavie, Islande et une partie de l'Irlande.
La buse variable vivant dans la partie nord de l'Europe migre vers la France en hiver.


Statut : nicheur. migrateur. hivernant. Espèce protégée


Identification forme CORSE :

Arrigonii (Picchi,1903)

Coloration généralement foncé,plus brun dessus ,plus rayée et moins barrée dessus ;petite taille.



Rapace le plus commun d'Europe centrale. Stature compacte, avec une tête rondelette et une queue assez courte. Comme son nom l'indique, plumage aux couleurs très variables, généralement brun foncé avec le dessous tacheté de blanc. Le bec est courbé dès la base. Sexes semblables, la femelle étant un peu plus grande que le mâle. Généralement, les sujets plus âgés sont beaucoup plus foncés. Les parties inférieures sont plus claires, presque blanches, avec des rayures brunes, rousses sur l'abdomen. Les primaires sont foncés, presque noires.


La queue est courte et large, brun grisâtre, avec une large bande terminales foncée et 12 plus étroites. Les yeux sont bruns jaune. Le bec est foncé, la cire est jaune. Les pattes et les doigts sont jaunes. Les immatures ressemblent beaucoup aux adultes, à part la tête qui est rayée de blanc ou de jaunâtre. Les lisières des plumes des ailes et du dos sont très nettes et rousses. La queue n'a pratiquement jamais la large bande terminale. Les yeux sont gris mais changent vite. La cire et les pattes sont jaunes et le bec noirâtre. Ils obtiennent le plumage adulte à l'âge de 16 mois.



Chant :

La Buse variable piaule. Le cri de la buse variable ressemble à un miaulement haut perché, souvent répété quand l'oiseau est posé, et surtout quand il vole. Ce cri s'entend de loin et révèle sa présence. Pendant la saison de reproduction, la femelle répond au mâle avec le même cri, et souvent les deux adultes font des duos persistants. A l'automne, lorsque les familles volent en groupes, ce même cri est lancé par les adultes et les jeunes. Au nid, les sons sont plus rauques et ressemblent à des gloussements.



Habitat :

Tout les types de boisement depuis les petits bosquets des champs jusqu'aux forêt alluviales. Localement marais et côtes rocheuses. La buse variable est un oiseau étroitement lié à la forêt. Elle vit dans toutes sortes de forêts, que ce soit à la campagne ou à la montagne, mais toujours près d'une zone découverte. On la trouve aussi dans des lieux où les arbres sont clairsemés, dans les zones agricoles et les zones rocheuses en montagne.




FORME ALBINOS

Comportements :

La buse variable apparaît souvent comme un oiseau paresseux. Bien qu'elle soit très active, souvent en vol à découvert, planant sur les champs et les forêts, elle passe aussi de longs moments posée en hauteur. La buse variable s'alimente de petits mammifères qu'elle chasse au sol, mais aussi d'oiseaux, reptiles, batraciens et insectes. Cette espèce s'adapte facilement, ce qui est sans doute à la base de ses hauts chiffres de reproduction. Elle est réputée pour sa façon de capturer les taupes. Le rapace surveille le sol, et juste au moment où la terre bouge, il saute de son perchoir pour capturer l'animal sans la moindre hésitation. La majeure partie des proies sont capturées après avoir été localisées à vue, en volant en cercles à basse altitude, mais aussi à des distances d'une centaine de mètres. On considère que la buse variable a la vue la plus perçante de tous les oiseaux de proie. Mais l'ouïe est aussi importante, pouvant déceler les mouvements d'une souris dans l'herbe. Quand la proie est localisée, la buse descend en planant lentement vers le sol, elle court vite et avec agilité et capture sa proie. La buse variable est sédentaire et très territoriale. Un couple établi sur un territoire y restera toute sa vie. Les jeunes issus de ce couple se dispersent aux alentours et occupent les places vacantes. Vers mi-janvier, la territorialité augmente avec l'approche de la saison de reproduction, et il n'est pas rare de contempler des évolutions et des attaques envers des intrus de la même espèce. En février, les vols nuptiaux s'intensifient et continuent en mars. Ce sont des successions d'ellipses, planés et descentes en piqué, réalisés en couple. Si la buse variable est harcelée par des corneilles ou des goélands, elle se retourne en vol sur le dos et donne un coup de griffe à l'importun.



Vol :

Elles sont reconnaissables au vol par leur silhouette quand elles planent en cercle pendant des heures. Larges ailes tendues, légèrement relevées et une large queue arrondie, cou très court. Vol assez lourd quelquefois battu sur place. La buse variable a un début de vol assez lent et laborieux, mais une fois arrivée à une certaine hauteur, elle plane lentement et s'élève facilement en spirale. Arrivée à un niveau déterminé, la buse bat des ailes et s'éloigne en vol direct jusqu'à la forêt, ou bien continue en planant à grande hauteur. Si les courants sont très forts, elle plie les ailes et se lance en descente à grande vitesse, avec les ailes presque closes et la queue resserrée, jusqu'à un perchoir.



Nidification :

Elles nichent sur les arbres élevés dans les forêts, soit dans les plaines, soit dans les montagnes, ou au milieu de broussailles parmi les rochers. Le nid de la buse variable se trouve dans un arbre, feuillu ou conifère, à une hauteur allant de 6 à 30 mètres. Il est fait de rameaux de bois sec, racines et petites branches. L'intérieur est tapissé de feuilles vertes provenant des arbres voisins. La femelle dépose 3 à 4 oeufs, à intervalles de deux ou trois jours. Le mâle remplace la femelle si elle quitte occasionnellement le nid, et il lui apporte des proies et la nourrit pendant l'incubation. Il surveille le site en survolant la zone en permanence, tout en chassant. L'incubation dure environ 35 jours, jusqu'à la naissance du dernier poussin. Les jeunes sont couverts de duvet brun grisâtre, avec une tache sombre autour des yeux, et blanc en dessous. Quelques plumes sortent au bout de 12 jours. Si de grandes différences de taille existent les premiers jours, l'abondance des proies apportées par les parents les rend très vite égaux en gabarit. Cependant, il y a presque toujours un poussin beaucoup plus petit qui périt souvent piétiné par les autres. A l'âge de un mois, les jeunes sont capables de dévorer les proies apportées au nid, mais même après avoir quitté le nid, ils restent très dépendants des parents jusqu'après l'été, période où ils se dispersent. Il semble que les jeunes se reproduisent à partir de l'âge de deux ans.


Régime :

Se nourrit essentiellement de micros mammifères, plus rarement de levrauts, oiseaux, reptiles, batraciens, insectes et quelquefois de céréales. En période de pénurie, également de charognes.


Protection / Menaces :

La buse variable maintient ses populations stables

Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
 
Buse Variable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» buse variable
» [résolu: auxiliaires et tectrices de buse variable]
» bondrée apivore ou buse variable ?
» Buse variable
» Oiseau noir qui s'attaquait à une buse variable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsica Nature :: Les oiseaux d'europe :: Les sous-espéces de CORSE-
Sauter vers: