Corsica Nature

oiseaux,mammifères,poissons,réptiles,amphibiens, forum Hermanni de CORSE,végétaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» incendie d'une maison plaine de péri le 23.03.2018
Dim 6 Mai - 0:55 par murphi6666

» Ayouthaya
Mer 7 Mar - 1:24 par murphi6666

» la ferme tropicale
Mar 6 Mar - 17:07 par murphi6666

» Comme exploiter et s'enrichir sur la connerie humaine
Mer 21 Fév - 16:00 par murphi6666

» http://www.free.fr/
Lun 5 Fév - 17:16 par murphi6666

» La Chasse aux sangliers (75kgs)en CORSE
Mar 30 Jan - 6:59 par murphi6666

» tophatter.com
Lun 29 Jan - 22:47 par murphi6666

» les guignoles de l'info
Mar 23 Jan - 21:16 par murphi6666

» macron piége a cons !
Ven 12 Jan - 20:52 par murphi6666

» https://www.bresser.de/-Optiques divers
Ven 12 Jan - 12:42 par murphi6666

» La fin du Denti en Corse
Jeu 4 Jan - 21:20 par murphi6666

» La pêche de nuit en bateaux (CORSE)
Ven 1 Déc - 17:12 par murphi6666

»  Daiwa Tanacom 1000 E
Lun 9 Oct - 0:00 par murphi6666

» Déformation de la langue Française
Mar 5 Sep - 18:37 par murphi6666

» Les cigognes de Marrakech
Dim 9 Juil - 19:43 par murphi6666

» Place jemaa al fna
Dim 9 Juil - 19:40 par murphi6666

» Locations attentions aux arnaques
Dim 9 Juil - 19:10 par murphi6666

» Le Maroc (sommaire )
Dim 9 Juil - 18:49 par murphi6666

» La prostitution au Maroc
Dim 9 Juil - 18:45 par murphi6666

» Le Maroc
Dim 9 Juil - 18:44 par murphi6666

Navigation
Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher


LA FAUNE D’EUROPE
CLIQUEZ SUR LE LIEN

Descriptifs-des-Oiseaux-d-EUROPE

Les-sous-especes-de-CORSE
Les-poissons-de-France
Les-mammiferes-de-France
Reptiles-et-Amphibien
Forum-de-la-tortue-d-hermann Corse
Les-insectes
FLORE DIVERS







Partagez | 
 

 Hérisson

Aller en bas 
AuteurMessage
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 58
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Hérisson   Jeu 15 Mar - 13:44


(Erinaceus europaeus Linnaeus, 1758)





Colonisation rapide à l'Holocène depuis des refuges ibérique et italique formant deux lignées de populations distinctes ; introduit sur les îles de Corse, Ouessant et Porquerolle.


Chez le Hérisson, les deux sexes sont semblables. Il porte environ 6 000 piquants érectiles, jaunâtres, brun foncé à l’extrémité. Le pelage est grossier, jaunâtre ou brunâtre, plus ou moins clairsemé. L'allure générale est hésitante : il s’arrête souvent pour humer l’air. La mue n’est pas saisonnière. Les piquants sont remplacés irrégulièrement, et ont une durée de vie d'environ 18 mois. Indices de présence : les crottes sont déposées au hasard (par exemple sur les pelouses). Elles sont cylindriques, de taille variable (en général jusqu’à 10 mm de diamètre et 4 cm de long), noir brillant. Elles contiennent souvent des élytres et autres débris d’insectes. Le Hérisson creuse des cavités dans les bouses de vache. Il est bruyant la nuit quand il se déplace dans la végétation. Les lieux de passage sont visibles le matin dans les herbes couvertes de rosée (herbes inclinées en avant). Le Hérisson est très souvent écrasé sur les routes.




Patte antérieure *******************Patte postérieure

La vitesse moyenne de déplacement est d'environ 3 m/minute. Il peut produire parfois des accélérations sur 30 à 40 m. Les jeunes se dispersent après le sevrage.La longueur du corps et de la tête est de 22 à 27 cm (15 cm au sevrage). La queue mesure de 15 à 30 mm. Le poids est de 400 à 1200 g.Le Hérisson possède 36 dents.


Habitat :

Commun dans un grand nombre de biotope, le hérisson habite les bois de feuillus, les haies, les broussailles, les parcs, les prairies humides (surtout au bord de ces milieux), les jardins, les dunes avec buissons. On le trouve jusqu’à 2 000 m en montagne, et jusqu'au sommet dans les Vosges sauf dans les zones déboisées. Il est rare de le trouver dans les forêts de résineux, les champs de céréales, les landes, les marais. Il hiberne dans un nid d’herbes et de feuilles. Le nid est semblable pour la reproduction en été. La plupart des Hérissons changent de nid au moins une fois au cours de l’hiver. En été, il s’abrite dans la végétation et peut changer d’endroit au bout de quelques jours. Les femelles sont plus casanières que les mâles. Il occupe parfois un ancien terrier ou une rabouillère de lapin.Son domaine vitale est très variable selon la saison et l’habitat. Normalement, il recouvre une zone de 15 à 40 ha. La densité de la population est également variable, de 1 pour 0,5 ha à 1 pour 3 ha. Les domaines de différents individus se chevauchent mais les risques de rencontre sont peut-être réduits car les Hérissons s’évitent.


Régime alimentaire :

Le Hérisson consomme surtout des invertébrés terrestres tels que les lombrics, les carabes, les chenilles, les araignées, les limaces, parfois des grenouilles, des lézards, de jeunes Rongeurs, des oisillons, des œufs, des cadavres (poissons inclus), aussi des fruits et champignons. Sa ration nocturne est d'environ 70 g. Les aliments sont saisis avec les mâchoires.

Reproduction :

La copulation a lieu surtout au printemps après l’hibernation (Les mâles sont féconds d’avril à août). La gestation dure de mai à octobre, mais surtout en mai juillet et septembre. La maturité sexuelle est obtenue à l'age de 1 an. La gestation dure de 31 à 35 jours. On compte 4 à 6 petits par portée en moyenne. Il n'y a qu'une seule portée annuelle. La femelle possède 10 tétines. Les jeunes sont aveugles à la naissance : les piquants, blancs et mous apparaissent peu après. A 36 heures, ils sont foncés sauf à l’extrémité blanche. Les jeunes se mettent en boule à 11 jours et commencent à quitter le nid à 22 jours. Le sevrage a lieu entre 4 et 6 semaines. Seule la femelle s'occupe des petits, maïs il semble qu’elle les laisse la nuit.

Longévité :

Le Hérisson vit entre 7 et 10 ans au maximum, 3 ans en moyenne. La mortalité des jeunes avant la dispersion est d'environ 20 % puis 60-70 % à 1 an. Après, il a de bonnes chances de survie jusqu’à 4-5 ans. La principale cause de mortalité est sans doute la faim pendant l’hibernation. Ensuite viennent les prédateurs comme le Blaireau, le Renard roux, la Martre et d’autres Carnivores tels que l'Aigle royal et le Hibou grand-duc, mais les restes trouvés dans l’estomac ou les pelotes de rejection correspondent sans doute pour partie à des Hérissons morts pris sur les routes ou ailleurs. En général, le Hérisson manque là où il y a des Blaireaux.


Sociabilité :

Dans la nature, le Hérisson est solitaire. En captivité, on constate la formation de groupes hiérarchisés (les mâles sont alors agressifs). Il arrive (rarement) que mâle et femelle occupent un même nid temporairement. La sécrétion de la glande temporale permettrait aux Hérissons de s’éviter mutuellement. Il n'existe par de territoire et pas de dépôt de sécrétions odorantes. Comportement agonistique rarement observé en nature. Le Hérisson souffle et grogne quand il se nourrit. Inquiété, il lance des cris de cochon. Chez les deux sexes, les glandes anales sont peu développées, les proctodéales l’étant davantage. Les phéromones jouent probablement un grand rôle pour la reproduction (glandes sexuelles secondaires bien développées). Le mâle urinerait derrière la femelle (ou sur elle pendant la copulation). Pendant les parades nuptiales, il passe plusieurs fois sur les marques odorantes (il est possible que des phéromones déclenchent la réceptivité de la femelle avant l’accouplement). La vue est faible mais l'odorat et l'ouïe sont excellents.

Comportement :


Le Hérisson est nocturne. Animal commun, il est largement répandu mais localement absent sans raisons évidentes. Menacé, le Hérisson se roule en boule.


Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
 
Hérisson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsica Nature :: Les mammifères-
Sauter vers: