Corsica Nature

oiseaux,mammifères,poissons,réptiles,amphibiens, forum Hermanni de CORSE,végétaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher


LA FAUNE D’EUROPE
CLIQUEZ SUR LE LIEN

Descriptifs-des-Oiseaux-d-EUROPE

Les-sous-especes-de-CORSE
Les-poissons-de-France
Les-mammiferes-de-France
Reptiles-et-Amphibien
Forum-de-la-tortue-d-hermann Corse
Les-insectes
FLORE DIVERS







Partagez | 
 

 Bouquetin des Alpes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Bouquetin des Alpes   Sam 17 Mar - 0:21








Le Bouquetin des Alpes est un animal de haute montagne, peut être l'ancêtre de la chèvre domestique. Il vit dans les zones rocheuses d'altitude

Le mâle du Bouquetin des Alpes (Capra hircus ibex L.) se reconnaît à des grandes cornes, qui atteignent 15 kg, mesurent 70 cm (parfois 90 cm), avec lesquelles il peut se gratter le dos. Appelé bouc, le mâle pèse de 75 à 120 kg, mesure 140 à 155 cm pour une hauteur au garrot de 67 à 85 cm. Les cornes du bouquetin ne tombent jamais.



La femelle, ou étagne, est plus petite que le mâle. Elle pèse environ 50 kg. On la reconnaît à ses cornes beaucoup plus courtes (moins de 25 cm), très fines et sans bosses. Plus pointues, elles sont aussi plus dangereuses. Elle est plus difficile à approcher que le mâle.


Habitat :

Bien que massif et trapu, le Bouquetin est très agile sur les rochers et dalles lisses grâce à ses sabots antidérapants. L'ongle des sabots est formé de corne très dure, tandis que le coussinet de la plante est à la fois antidérapant et amortisseur. Des ergots saillants et "caoutchouteux" près des talons facilitent l'accroche en descente. Le Bouquetin peut écarter les doigts, puisqu'il n'y a pas de cloison interdigitale (membrane extensible, comme chez le sabot du chamois). Ceci lui permet de tenir les prises rocheuses. Les sabots antérieurs sont plus nettement développés que les sabots postérieurs. Le Bouquetin est ainsi parfaitement adapté au rocher. Il évite les névés car il s'enfonce beaucoup dans la neige où les déplacements sont trop épuisants. Les Bouquetins font donc des détours en passant par les rochers et falaises pour éviter les couloirs enneigés. Sinon, ils traversent un par un, pour éviter les risques d'avalanche, en formant une seule piste caractéristique. Le bouquetin évite également la forêt (contrairement au Chamois), mais il peut s'abriter sous des arbres isolés. Il passe la nuit dans des endroits couverts, secs en protégés du vent, comme les grottes et replis de terrain.Le Bouquetin peut sauter plus de 6 mètres de longueur, et galoper à plus de 70 Km/h sur terrain plat.




Répartition :

L'espèce a failli bien disparaître vers 1820, il ne restait alors qu'une centaine de bêtes. Ainsi, il ne restait que Bouquetins dans le Massif du Mont Blanc en 1866, où il disparut en 1870.

Protection :

Le Bouquetin est un ongulé indolent et calme, donc facile à chasser. Il craint fortement les chiens. L'espèce est aujourd'hui protégée. La distance de fuite du Bouquetin est assez faible (50 mètres, parfois moins), il est donc plus facile à approcher que le Chamois (toujours très vif et méfiant) donc un mauvais fusil pourrait l'atteindre beaucoup plus facilement.Bien qu'il soit maintenant protégé partout en France, le Bouquetin ne cherche pas un habitat à plus faible altitude.

Traces et empreintes :

Les empreintes du Bouquetin mesurent 5,5 cm. Les sabots ont des bords concaves, le dessous de la patte est poilu


Alimentation :

L'animal est essentiellement diurne. Il s'active durant deux périodes par jour, avant le lever du soleil et les premières heures du jour, et le soir avant la tombée de la nuit. Il se repose et rumine le reste du temps.Le Bouquetin mange jusqu'à 20 kg par jour, de préférence des Fétuques de montagne (Fétuque ovine), ou diverses Graminées, mais aussi des lichens, des rameaux de Genévrier ou certains Chardons. Il recherche le sel, comme les chamois, mais boit très peu, dans des flaques ou des petits ruisseaux calmes, rarement dans des torrents. La rosée sur les feuilles lui suffit en général. La neige d'automne incite les animaux à descendre, mais ils le font le moins possible, en restant dans les pentes raides où la neige ne tient pas et où subsiste une herbe rase, ou une rare végétation accessible: lichens, mousses. Il peut aussi gratter la neige pour se nourrir. On rencontre parfois le Bouquetin avec des moutons. Le bouquetin aime se prélasser sur des terrasses herbeuses bien exposées au soleil. Les emplacements de sieste sont choisis en position bien dégagée et dominante pour pouvoir surveiller le terrain en aval (éperon rocheux, corniche). Le Bouquetin s'agenouille pour ruminer, et semble alors méditer avec indolence.

Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
 
Bouquetin des Alpes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifeste pour la protection du bouquetin des alpes
» Chiots border collie dans les Hautes Alpes (05) - URGENT!!!
» SACHKA, parson russel femelle à adopter (ALPES MARITIMES)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsica Nature :: Les mammifères-
Sauter vers: