Corsica Nature

oiseaux,mammifères,poissons,réptiles,amphibiens, forum Hermanni de CORSE,végétaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher


LA FAUNE D’EUROPE
CLIQUEZ SUR LE LIEN

Descriptifs-des-Oiseaux-d-EUROPE

Les-sous-especes-de-CORSE
Les-poissons-de-France
Les-mammiferes-de-France
Reptiles-et-Amphibien
Forum-de-la-tortue-d-hermann Corse
Les-insectes
FLORE DIVERS







Partagez | 
 

 SOS POUR LES "NUISIBLES"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1426
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: SOS POUR LES "NUISIBLES"   Sam 26 Mai - 15:49

QU'EST-CE QU'UN « NUISIBLE » ?

Le terme "nuisible" appliqué à la faune sauvage à une signification très précise. Il s’agit des espèces qui figurent sur la liste nationale fixée par le décret N° 88-940 du 30 septembre 1988.

Le geai des chênes, susceptible d'être classé nuisible dans chacun des départements français, alors que son rôle est bénéfique à la forêt

Ces espèces sont :

* Mammifères:
Belette, Chien Viverrin, Fouine, Lapin de garenne, Martre, Putois, Ragondin, Rat musqué, Raton laveur, Renard, Sanglier, Vison d’Amérique.
* Oiseaux:
Corbeau freux, Corneille noire, Etourneau sansonnet, Geai des chênes, Pie bavarde, Pigeon ramier.

QUELLES CONSÉQUENCES ?

Chaque année, à partir de la liste nationale, les Préfets fixent pour leur département (après avis du Conseil Départemental de la Chasse et de la Faune sauvage, instances où les chasseurs sont majoritaires) la liste des espèces classées nuisibles. Les espèces « nuisibles » sont également « gibiers » et finalement elles sont donc :

* tirées, en période de chasse, comme tous les « gibiers »
* tirées, pendant une période de tir complémentaire fixée par le Préfet, à la suite de la saison de chasse. Certaines espèces peuvent dans certains départements être tirées toute l’année.
* piégeables toute l’année (sauf le sanglier).

OBJECTIF

Tous les scientifiques ont banni le terme « nuisible » de leur vocabulaire. La biologie, l’éthologie (étude du comportement animal), l’écologie l’ont prouvé : chaque espèce a sa place et un rôle au sein de l’éco-système et des équilibres naturels.
Certains chasseurs l’admettent d’ailleurs très bien : « Le terme nuisible doit être retiré du langage cynégétique car, derrière cette terminologie se profile les pires excès ».
JL Baraillé, revue Nationale de la chasse, avril 1991.
Il ne s’agit pas de nier que certaines espèces peuvent causer des difficultés aux activités humaines mais le problème doit être posé différemment.

«SOS POUR LES NUISIBLES»

"Sur notre planète, les espèces vivantes sont intégrées dans des écosystèmes dont elles sont toutes dépendantes et dans lesquels elles jouent chacune un rôle spécifique nécessaire à l'équilibre global. En ce sens, les mots «animaux nuisibles» et «mauvaises herbes» ne sont nullement justifiés.
Certaines populations locales peuvent devenir indésirables par rapport aux objectifs des êtres humains: cultures, élevages, préservation de l’habitation ... Leur sureffectif est souvent lié à des déséquilibres causés par les êtres humains, tels des bouleversements de l'habitat, de malencontreuses introductions d'espèces exotiques et l’élimination antérieure des prédateurs naturels.
Dans certains cas, une intervention peut-être justifiée à la condition qu’une étude scientifique appropriée ait désigné sans ambiguïté la réalité du problème et l’espèce qui en est responsable. De même, il importe de s’assurer que la nature de l’intervention ne va pas engendrer de nouveaux problèmes environnementaux d’envergure potentiellement beaucoup plus considérables. En ce sens, l’utilisation de poisons est particulièrement déconseillée autant pour l’impact de ces produits sur d’autres espèces que pour la pollution chimique qu’elle entraîne. Les « appâts toxiques » déposés dans les étangs pour combattre les ragondins en sont un exemple spécifique.
A nous de trouver des solutions qui nous permettent de coexister avec les espèces animales qui assurent les équilibres naturels aussi essentiels pour nous que pour tous les autres organismes vivants. Il suffit d'être plus malin que le renard en maraude pour défendre le poulailler..."
Hubert Reeves - Président de la Ligue ROC

QUELLE SOLUTION ?

La Ligue ROC demande l’abandon de la notion obsolète d’espèces «nuisibles». Un système dérogatoire au principe de protection de toutes les espèces, autoriserait et fixerait les conditions de prélèvements des espèces posant un réel problème économique, écologique ou sanitaire. A titre d’exemple et pour apprécier le caractère arbitraire du système actuel, voir le jugement du Tribunal d'Orléans, obtenu par la Ligue ROC, annulant l'arrêté du préfet du Cher fixant la liste des "nuisibles" pour l'année 2001.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
 
SOS POUR LES "NUISIBLES"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ou contre la liste des "nuisibles" ?
» Pies, fouines, martres: pas partout "nuisibles" pour le Conseil d'Etat
» Pétition : Animaux classés "nuisibles"
» engrais pour "bonsai"
» technique pour "pecher" le guppy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsica Nature :: Les oiseaux d'europe :: forum des sujets divers-
Sauter vers: