Corsica Nature

oiseaux,mammifères,poissons,réptiles,amphibiens, forum Hermanni de CORSE,végétaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher


LA FAUNE D’EUROPE
CLIQUEZ SUR LE LIEN

Descriptifs-des-Oiseaux-d-EUROPE

Les-sous-especes-de-CORSE
Les-poissons-de-France
Les-mammiferes-de-France
Reptiles-et-Amphibien
Forum-de-la-tortue-d-hermann Corse
Les-insectes
FLORE DIVERS







Partagez | 
 

 RESPECT DE LA FAUNE SAUVAGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1415
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: RESPECT DE LA FAUNE SAUVAGE   Sam 25 Aoû - 12:11

La protection :

de la faune sauvage est un domaine sensible aussi bien en termes de
réglementation que de prise en compte dans les activités
humaines ou d'atteintes aux espèces. Par son travail d'animation
et d'information, le réseau entend apporter une approche et une
politique nationales exploitables par les associations fédérées
dans leurs interventions locales, qu'elles aient lieu auprès
des administrations déconcentrées et des collectivités
territoriales ou dans le cadre de commissions consultatives.

Le réseau Nature de notre fédération, dans le domaine de la préservation de la faune :


Favorise la mobilisation citoyenne et des politiques publiques ambitieuses en faveur de la diversité biologique :

En assurant la circulation d'informations pertinentes et synthétiques
vers la presse et le grand public, en mettant à disposition des pouvoirs publics ses capacités d'expertise, le réseau s'attache à démontrer la nécessité de la conservation de la faune sauvage et à développer des politiques de protection durable de celle-ci. Il agit pour l'intégration de cette dimension dans les politiques agricoles, industrielles ou d'aménagement du territoire qui ont des répercussions directes et indirectes sur la faune sauvage.


Veille au respect du statut de l'espèce protégée :

Le réseau agit au niveau du Ministère de l'Ecologie et du Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) pour que la déconcentration des autorisations administratives individuelles
relatives aux espèces (autorisations exceptionnelles de prélèvement, certificats de capacités, échanges et exposition d'espèces) ne remettent pas en cause le statut de protection des espèces. Par ses interventions juridiques, scientifiques et de communication, le réseau veille au respect et à l'actualisation de la liste des espèces protégées de France et de la réglementation afférente à ces espèces.

Agit pour une modernisation de la chasse :

Le réseau s'attache à faire évoluer la chasse pour qu'elle tienne compte des réalités biologiques des espèces et des réalités sociales. Il s'appuie pour cela autant sur les outils juridiques et de mobilisation citoyenne que sur la concertation au sein de différentes commissions
consultatives nationales et régionales.


Positive la présence des prédateurs :

Notamment par ses interventions au sein de la Commission Faune du
CNPN, le réseau s'assure que les mesures de prévention des dommages accompagnent la protection des prédateurs, notamment
des grands carnivores (ours, loup, lynx), et que leurs habitats ne
soient ni morcelés ni zonés. La Fédération multiplier les échanges et les rencontres entre professionnels et naturalistes, à la fois pour lever sur le terrain les incompréhensions mutuelles, remédier à certaines difficultés ponctuelles (mise en œuvre des mesures de protection, prévention du braconnage) et pour développer des solutions communes afin par exemple de valoriser les productions pastorales respectueuses de la dynamique biologique des territoires.


Lutte contre l'empoisonnement de la faune sauvage :

L'utilisation de substances chimiques tels que les anti-coagulants
(bromadiolone, chlorophacinone) pour la lutte contre les ravageurs
des cultures (ragondin, rat musqué et campagnol) provoque des
dégâts considérables dans la faune sauvage non cible. L'emploi de ces produits réautorisé récemment par le ministère de l'Écologie a conduit à des dommages collatéraux sur les animaux fréquentant les
mêmes milieux et ayant un régime alimentaire identique aux espèces visées, qui sont loin d'être négligeables.
Ainsi les rapaces, les visons d'Europe, les loutres, les castors,
les renards et les sangliers sont des victimes de ces poisons mettant
gravement en danger la population des plus menacés d'entre eux.

En soutien de ses associations fédérées agissant au niveau local, le réseau travaille à l'amélioration de la réglementation sur l'utilisation de ces produits et au développement de méthodes alternatives plus sélectives, en vue d'une interdiction totale du poison.


l'interlocuteur des ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture.
En complément de ses interventions dans les commissions administratives, le réseau rencontre régulièrement les cabinets
et les services des ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture
sur les différents dossiers qu'il traite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
 
RESPECT DE LA FAUNE SAUVAGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fleurs et faune sauvage
» un centre de soins de la faune sauvage sur le point de fermer
» Birds Bay centre de revalidation de la faune sauvage fête ses 30 ans
» La faune sauvage captive
» stage en faune sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsica Nature :: Les oiseaux d'europe :: forum des sujets divers-
Sauter vers: