Corsica Nature

oiseaux,mammifères,poissons,réptiles,amphibiens, forum Hermanni de CORSE,végétaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher


LA FAUNE D’EUROPE
CLIQUEZ SUR LE LIEN

Descriptifs-des-Oiseaux-d-EUROPE

Les-sous-especes-de-CORSE
Les-poissons-de-France
Les-mammiferes-de-France
Reptiles-et-Amphibien
Forum-de-la-tortue-d-hermann Corse
Les-insectes
FLORE DIVERS







Partagez | 
 

 Limaces, amies ou ennemies ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1409
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Limaces, amies ou ennemies ?   Dim 13 Jan - 21:47

Limaces, amies ou ennemies ?



Anatomiquement, notre limace est composée de 85% d’eau. Ne possédant aucune protection contre la déshydratation, elle doit s’assurer une réhydratation constante, et se mettre à l’abri en cas de forteschaleurs, pour éviter tout dessèchement. Pour se déplacer, la limace sécrète un liquide visqueux : le mucus.Ce dernier est composé de 98 % d’eau. Le support, sur lequel se déplace notre limace, ne doit être en aucun cas sec et poreux. Côté reproduction, la limace est hermaphrodite, c’est à dire à la fois mâle et femelle, mais pas en même temps. En effet, les 2 états se succèdent. D’abord mâle, elle produit des spermatozoïdes. Lors de l’accouplement, nous sommes
alors en présence de 2 mâles qui s’échangent les spermatozoïdes. Ces derniers sont stockés dans une poche. Puis nos 2 mâles se transforment en femelles produisant des ovules qui seront fécondés par le sperme stocké. La ponte a lieu dans le sol. Les oeufs sont pondus en paquets pouvant contenir jusqu’à 200 oeufs!La vitesse de développement des œufs est très variable selon les conditions climatiques. Les œufs pondus en hiver mettent de 2 à 4 mois pour se développer,ils résistent ainsi mieux au gel. Par contre, les œufs pondus en été ont seulement 2 / 4 semaines de développement.
Le comportement alimentaire est très variable selon les espèces, autant sur le choix des végétaux que sur la quantité de nourriture consommée. Certaines peuvent dévorer en 1 nuit jusqu’à 50 % de leur poids !. Alors faisons le compte : si l’on considère que dans notre potager on compte 1 limace par M2, qu’elle consomme environ 10 grammes de végétaux par nuit, sur un mois de 30 jours, elle en aura ingurgité 300 grammes par M2 soit 3 tonnes à l’hectare.D’autres part, la limace transmet souvent des agents infectieux aux plantes,comme la rouille, le mildiou par l’intermédiaire de sa bave ou de ses déjections et même des maladies graves pour l’homme dans certains pays. Aujourd’hui nos jardins sont pris d’assaut par des escadrons de limaces, alors on inonde nos plantations de granulés. Malheureusement, on touche peu de limaces car 90 % de la population reste dans le sol, seul 10 % remontent à l’air libre pour se nourrir et comme bien souvent on laisse les cadavres, les limaces, des alentours, avides de chair fraîche débarquent, augmentant ainsi la population de limaces déjà existante. Or la limace a un rôle important dans la nature. En effet, elle réduit les cadavres de petits animaux et les déchets végétaux en petits morceaux,facilitant ainsi la décomposition de la matière organique, indispensable pour la vie de nos plantes.De même, elle est un maillon de la chaîne alimentaire.
Alors si aujourd’hui elle pullule, c’est que l’équilibre biologique est rompu.Rompu par qui, par quoi, malheureusement par l’homme. Lorsque l’on plante des kilomètres de haies strictes, style thuyas, aux dépens de haies fleuries, on sélectionne automatiquement la faune, comme lorsque l’on réalise des hectares et des hectares de monoculture, sans oublier nos utilisations de produits chimiques non sélectifs. Ainsi par nos faits et gestes, nombreux sont les auxiliaires qui désertent nos jardins, faisant la part belle à notre limace.


Ne devons nous pas réapprendre à respecter les auxiliaires :
musaraignes, mille-pattes, hérissons, oiseaux, nématodes?, qui traquent sans relâche les limaces. Aidons les à revenir, nous avons le couvert, offrons leur le gîte.


Les limaces font des ravages dans votre potager...
voici 2 petits trucs, simples, efficaces et sans danger, pour limiter leur invasion.


1. Pas très sympa, mais efficace et sans pesticides Repérer les endroits préférés par les limaces et y placer des soucoupes (environ 2 cm de profondeur) remplies d'un peu de bière. Les limaces et escargots en raffolent; en enfonçant la soucoupe dans le sol, de façon à ce que sa partie supérieure soit au niveau du sol, les gastéropodes attirés peuvent y accéder et y sont piègés.

2. Protéger les végétaux :
Les gastéropodes se déplacent souvent après la pluie, l'humidité facilitant leurs mouvements.Afin de limiter la capacité de déplacements des limaces et escargots, disposer autour des végétaux à protéger une couche de fines particules (paillage très fin, cendres de bois, sciure, marc de café...).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
 
Limaces, amies ou ennemies ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» plantes ennemies et amies
» macérations, infusions et décoctions pour nos amies les plantes!
» Des petites limaces pour Cynops Orientalis ?
» limaces
» limaces et hostas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Corsica Nature :: Les oiseaux d'europe :: forum des sujets divers-
Sauter vers: