Corsica Nature

oiseaux,mammifères,poissons,réptiles,amphibiens, forum Hermanni de CORSE,végétaux
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherCalendrierS'enregistrerConnexion

Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
Portail
Index
Membres
Profil
FAQ
Rechercher


LA FAUNE D’EUROPE
CLIQUEZ SUR LE LIEN

Descriptifs-des-Oiseaux-d-EUROPE

Les-sous-especes-de-CORSE
Les-poissons-de-France
Les-mammiferes-de-France
Reptiles-et-Amphibien
Forum-de-la-tortue-d-hermann Corse
Les-insectes
FLORE DIVERS







Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 Le Merou brun de Corse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Le Merou brun de Corse    Mar 4 Oct - 20:58

Aujourd’hui la pêche en plongée sous-marine du Mérou Brun epinephelus marginatus est interdite et elle le restera au même titre que la protection des mouflons en Corse ou ça chasse est interdite , vous pouvez quand même chasser du mouflon de Corse sur le continent Français et il n'est pas arrivé a la nage !!!!!!!!!, donc posez vous la question a qui a profité cette interdiction .
Annonce sur le continent :
Mouflon entier de corse naturaliser par un professionnel de la taxidermie monter sur faux rocher en mousse de polyuréthane rigide possibilité de l’accrocher a un mur car il y a une planche incruster sous le rocher travail garanti A VIE : Prix 2800.00 euros


Concernant le Mérou brun de Corse qui est devenue une attraction a touristes pour les clubs de plongée n 'espérez surtout pas voir un jour un cotas de prélèvement fixé ; avant les années 90 il n'y avait pas de petits mérous comme depuis le dérèglement climatique ou on a vue bien des espèces se reproduire en méditerranée et pas dus a une protection quelconque , quand on faisais un Mérou c'était un sujet d'au moins 10 kgs jusqu’à 32 kgs ce n'était pas commun , la chasse sous-marine n'a jamais eu un gros impacte sur la raréfaction du mérou qui comme je l'ai déjà dis n'a jamais étés abondant et donc ne vous laissez pas leurrer , aujourd'hui le mérou est présent sur le littoral en grande quantité , les mérou de 1 a 4 kgs sont courant chose qui n'existait pas avant tout comme la présence de nouvelles variétés de girelle paon , barracudas,balistes , dorades coryphéne .............il est dit dans un texte (Cette multiplication des jeunes individus est en relation avec des succès de reproduction, qui sont relativement nouveaux pour la région, probablement sous l’influence d’un changement climatique (Zabala et al., 1997a-b ; Harmelin et Robert,2001). La localisation exclusive des petits individus (LT < 30 cm) à très faible profondeur (1-10 m) est un phénomène très général chez E. marginatus (Derbal et Kara, 1995 ; Francour et Ganteaume, 1999, Harmelin et Harmelin-Vivien, 1999).la mer appartiens aux pêcheurs professionnels eux ne massacrent rien , il détruisent a grande échelle sans états d’âme et ne sont pas toujours d'origine locale car de sources sur il y a quelques semaines des dizaines de Merous de 15 cms pris aux filets étaient présent sur les étalages de la poissonnerie d'Ajaccio ! vergogne a te !!!!!!!!!!!!


ps: qui met des centaines de mètres de filets et laisse pourrir le poissons pour prendre des langoustes ?

Quand on parle Merou on fait allusion a plongeur sous-marin ! faut arrêter de dire n'importe quoi , en Espagne et en Italie j'ai vue tirer des mérous qui ne faisaient pas 45 cms et il n'ai pas rare pour autant !








[/center]
jocolor scratch study



_________________


Dernière édition par murphi6666 le Lun 24 Sep - 22:33, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Protection du Merou brun en Corse    Dim 9 Oct - 21:33

Voila un texte trouvé  sur   :

http://corse.france3.fr/info/le-merou-une-espece-en-voie-de-developpement-69886818.html


Malgré tout, dans les zones non protégées en Corse, les indices d'abondances de mérous sont encore faibles. Des mérous de très petite taille peuvent être observés à faible profondeur, mais les rares mérous adultes sont souvent recensés à plus de trente mètres et sont plutôt craintifs à l’égard des plongeurs, preuve que le braconnage semble toujours en pratique.


donc  dans  ce texte  le Merou est craintif  vis a vis  du plongeur   , il y a donc  a boire  et  a manger  , qui croire ?




Quand vous en voyez un c'est le temps qu'il vous laisse pour le reconnaitre  !!

Sans oublier le blabla
Car il on tous copié les uns  sur les autres :
Les Mérous sont des poissons appréciés pour leur chair et surtout des trophées de chasse sous-marine à cause de leur grande taille. Leur manque de méfiance par rapport à l'homme en a fait des proies faciles.




Menacée de disparition il y a 30 ans, on enregistre dans les zones protégées une augmentation significative de l'espèce.

A cette période il n'a jamais  fait l'objet de pression de pêche sous-marine , ni même intéressé  qui conque pas plus  que la vente d’oursins qui n'existait pas  a cette période  et qui a ma connaissance  a fait  ces début  avec une personne qui faisait partie du harpon club Ajaccien  , ajourd'hui c'est Corailleur poussif il y a plus de trente ans , on pourrait même dire  qu'après  en avoir fait un massacre il a  étés en grande partie responsable dans l’interdiction de la pêche  du Merou et de la  liche  a cette période !!!!!!!    

Le grand champion de plongée sous-marine de cette époque  qui a plus de  60 ans  ,  a aujourd'hui des poumons d'oiseaux  qui sifflent  comme une locomotive  , un parasite de moins  dans le monde  de  la pêche sous-marine  mais un de plus  dans la collecte du corail rouge  pour rester dans  le même style avec  des bouteilles de plonger

_________________


Dernière édition par murphi6666 le Lun 28 Juil - 14:52, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: La pêche du Merou en Corse   Sam 15 Oct - 23:44

On peux lire ici :

http://www.aquariummarenostrum.fr/fr/visite-aquarium/especes/mare-nostrum-34/merou-brun-98.html

il est interdit de pêcher le Merou en plonger sous-marine et a la ligne ! hors en Corse ça pêche reste autorisé a la ligne et ainsi qu'aux filets pour les pêcheurs professionnels !

Résumé : Depuis presque 30 ans, la pêche au mérou est interdite au large de la Corse. Pour montrer les progrès accomplis depuis que l'espèce est protégée, une vaste opération de comptage a commencé.

C'est sur que si le mérou et même d'autres poissons ne vois plus personne ils vont finir par se faire bronzer sur la plage et c'est là le poins centrale de la connerie humaine qui a déjà fait beaucoup de dégâts dans le milieux naturel , pour ne citer que quelques exemples ..........les ragondins , les visons américain , les rats musques ne sont pas arrivé a la nage pas plus que la colerpa taxifolia et j'en passe...... !


( si vous ne croyez pas celle la on vous en recomptera une autre !!) il y a quand même une évolution , du progrès , avant il n'y avait que les moutons a compter , mais alors en France continentale il font quoi puisqu'ils sont dans le même cas de figure , ils comptent , ils font des réserves ? cette explosion de mérou a touché toutes les eaux de méditerranée et pas seulement les cotes de Corse , il y a trente ans en arrière le gros mérou , pas les petits car il n'y en avait pas et nous pension qu'il ne se reproduisait pas sur nos cotes , n'a jamais étés présent a moins de 25 m..........mais plus communément a 35 et 40 m , donc il fallait vraiment avoir le facteur chance pour tomber sur un Merou qui se serait rapproché a moins de 20 m ......


scratch

_________________


Dernière édition par murphi6666 le Mar 1 Nov - 1:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: La pêche du Merou en Corse   Mer 19 Oct - 20:19

bonjour à tous(tes) :

Pour nos amis Corses, voici une réponse claire d'un représentant de l'état en Corse à qui j'ai posé la question:



"Bonjour,

en réponse à votre question, je vous confirme que le mérou peut se pêcher à la ligne à partir d'un bateau ou de la côte et qu'il est seulement interdit en action de chasse sous-marine.

La taille minimale de toutes les espèces de mérous est fixée par le règlement européen n° 1967/2006 du 21 décembre 2006 à 45 cm.
Toute prise inférieure à cette taille doit immédiatement être remise à l'eau, qu'elle soit vivante ou morte.
Cette taille se mesure de la pointe du museau à l'extrémité de la nageoire caudale.

En espérant avoir répondu à vos attentes.

Cordialement

Le contrôleur Jean-Marc AYENSA
Chef de l'ULAM 2A


queen

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: La protection du merou brun de méditéranée   Mar 1 Nov - 1:14

- Il a étés noté que :Il y a des difficultés d’ordre législatif avec ce moratoire. Il apparaît trop complexe d’en faire une espèce protégée de tous types de prélèvements (la pêche au filet reste autorisée), et surtout d’harmoniser la règle à une échelle plus vaste, car pour l’heure l’espèce est protégée en France, mais la capture est autorisée dans d’autres pays méditerranéens (Espagne, pays du Maghreb).
- L’argument de certains chasseurs sous-marins est qu’il va y avoir trop de mérous et qu’ils vont détruire le stock des espèces consommées. Ceci paraît impossible, car jamais un prédateur ne s’est privé de ses ressources, il y a autorégulation.



Question : Aujourd'hui après leurs protection intégrale , qui régule l'invasion de goélands argentés qui détruisent les colonies d'autres oiseaux marin plus rare et plus menacé ? qui régule l'invasion des hérons cendré qui dévastent les piscicultures ainsi que les grands cormorans et qui va réguler les cons qui nous entours et qui nous imitent le crie du dinosaure et la texture de ça peaux ?
scratch

_________________


Dernière édition par murphi6666 le Mar 22 Nov - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Une histoire de Merou Brun de Méditéranée    Sam 12 Nov - 20:11

Encore un texte qui montre la stupidité des gents , mais quel âge ont tous ces guignoles ? , quand le Mérou était moins commun mais toujours présent entre 20 et 30 m , nul en parlais , nul connaissait ça présence si ce n'était que par les émissions de Cousteau.............celui qui vie a 400 mètres de fond , lui on peux le massacrer il n'est pas protéger et donc n’intéresse personne ..........souciez vous plutôt de se que va devenir votre SECU et votre retraite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
scratch




WWW.SOUS-LA-MER.COM

Braconnage sous-marin dans le Var
Date: 21 Avril 2008 à 15:00
Sujet: Biologie sous-marine

LE MÉROU, UNE ESPÈCE A PROTÉGER

Arrête du 25 novembre 1997[1]:

Article 1er: La pêche sous-marine du mérou brun – Epinephelus Marginatus – est interdite sur l’ensemble du littoral de la Méditerranée continentale du 1er janvier 1998 au 31 décembre 2002.

Sanctions:

Capturer un mérou, relève d’un délit de pêche, sanctionné par l’article 6 de la Loi du 9 janvier 1852. Les contrevenants risquent la comparution devant le Tribunal Correctionnel et une amende pouvant atteindre 150000 francs.

PSPS: j’ai laisse en francs, c’était en 2000!!!!



HISTOIRE… Braconnage sous-marine dans le Var.

Ce texte est paru dans la Bio Sous-Marine en 2001. Il raconte , il me semble objectivement, l’histoire, très épique du sauvetage d’un mérou. Avec le recul, je pense que cette histoire pouvait avoir une autre fin. Surtout qu’ il a fallu 3 jours pour faire quelque chose.

Habitant dans le Var j’ai fait une trentaine de plongées à la Gabinière. Il y avait un grand mérou, très apprivoisé. Un jour un chasseur l’a tiré…. pour un repas de mariage. Il a été identifié et conduit devant le tribunal.

Cette histoire concerne un autre mérou, très petit, braconne aux 3 Pointes en 1999.

Malgré un «cessez le feu»imposé aux amateurs de mérou en 1997 par les autorités préfectorales, un petit mérou fut découvert fléché cet été dans les eaux proches de Porquerolles. Les plongeurs Hyèrois ont essayé de le sauver. Gros plan de ce sauvetage impossible.




Le Mérou était déjà fossilisé LOL !!


Ce vendredi du 20 août 1999 la mer est belle. Du quai aux escaliers à la Tour Fondue, près d’Hyères, les bateaux à pavillon alpha partent pour la plongée de la matinée. A leur bord, français et étrangers, attirés sur les côtes méditerranéennes par un extraordinaire retour des mérous.

Dans le même temps, près de Porquerolles, un homme muni d’un fusil, plonge. Dans une faille, il repère un mérou. Le cœur de l’homme se met à battre. Il charge son arme, mais à la lueur de la flèche, le poisson s’enrague. L’homme regarde sa proie qui reste immobile dans son trou. La flèche part…

En fin de matinée, Gary Hallegrain, moniteur au club Sub Plongée, sur la presqu’île de Giens, s’immerge sur le Sec des Trois Pointes pour y encadrer une palanquée. Les plongeurs descendent long du bout jusqu’au corps mort. Gary commence la plongée par la visite d’une

faille verticale, longue d’une dizaine de mètres et habitée de murènes, de congres et de mérous. .En remontant le long de la roche, il allume sa lampe et aperçoit un mérou fléché et encore vivant.

De retour au club il essaye de prévenir le Parc National de Port Cros, mais en fin de matinée le téléphone sonne libre.

Le Sec des trois Pointes, appelé également Sec du Langoustier, est un site bien connu des plongeurs, rapidement accessible de la Tour Fondue, à vingt minutes en bateau. Il se compose de trois pitons rocheux, dont le plus haut culmine à –15m. Très coloré, il abrite de nombreuses espèces.

Béatrice Despinoy, co-responsable d’Espace Mer à la Tour Fondue, apprend la nouvelle en fin de l’après-midi. Dans l’air le bruit se propage moins vite que dans l’eau, mais très rapidement tous les plongeurs du club sont informés et posent des questions, le mérou du Langoustier ayant de nombreux admirateurs, il était souvent présent dans sa faille et parfois se laissait observer en pleine eau.

Le samedi en fin de matinée!!!![2], dès qu’un bateau est disponible, une palanquée de crise est constituée et quatre plongeurs partent pour la Petite Passe. Une fois dans l’eau, ils localisent rapidement le mérou blessé dans la cassure de la roche principale. A première vue, il est transpercé par une flèche près de la tête. Vu la profondeur de la faille (plus de 2m) et la position de la flèche, tirée en face du poisson et pratiquement à bout portant, les plongeurs comprennent alors très vite qu’il leur sera impossible de sortir l’animal de son trou sans le blesser d’avantage, autant qu’il est stressé et au moindre geste des humains, il s’enfonce au plus profond de sa cachette.

Pendant le trajet de retour, les plongeurs s’interrogent et craignent d’être dépassés par cet événement inouï.

Que faire?Dans l’après-midi les coups de téléphone se succèdent. C’est le docteur Patrice Francour, scientifique du Laboratoire Environnement Marin Littoral de Nice qui le soir donne à distance la procédure de sauvetage: pour sortir le mérou de sa cachette, l’idéal serait de l’endormir avec la Quinaldine (utilisée fréquemment par les chercheurs du GEM pour le marquage des petits spécimens d’ E. Marginatus) diluée dans les eaux de la faille.

Le moral revient alors sur la presqu’île. Les plongeurs envisagent plusieurs solutions techniques, seulement une sera retenue. Celle proposée par Alain Fourdinier, alias Bob, un stagiaire BEES1. Il faudrait fixer une seringue au bout d’une double tige en canne (dont une actionnera la seringue. L’introduire dans la faille à proximité de l’animal et libérer la Quinaldine dans l’eau. Mais le temps qui passe diminue encore les chances de sauvetage. Le fameux produit ne sera disponible que lundi prochain et il faudra aller le chercher près de Toulon, à l’Institut Océanographique Paul Ricard.

Le lundi, qui s’avérera noir, arrive enfin. Une palanquée de 3 plongeurs se rend sur le sec pour prendre les dernières mesures et évaluer les accessoires nécessaires à la confection du matériel qui permettra de récupérer le poisson.

Un quart d’heure plus tard, le bateau amarré au corps mort, les plongeurs s’immergent à 20m de profondeur. Ils réalisent qu’ils ont perdu en découvrant le mérou inerte. Il n’a plus rien à faire, sinon sortir le poisson de sa rague fatale et le confier aux scientifiques. Un membre de palanquée fait le signe: fin de plongée. Une fois en surface un autre prend la VHS: le sauvetage est annulé, le mérou est perdu, il est inutile d’aller chercher la Quinaldine

Le lendemain matin, une autre palanquée sera charge de triste mission. Le poisson est enfin dégagé de la roche dans un état pitoyable. La flèche reste coincée dans la faille et ne sera récupérée qu’ultérieurement[3] Le bateau qui ramène le mérou sur le quai en béton de la Tour Fondue est accueilli en silence. Les plongeurs en colère constatent qu’il s’agit d’un tout jeune spécimen (45 cm pour un poids de 1,4kg), probablement une femelle immature qui devait avoir entre 2 et 3 ans. Le poisson est photographié, les journalistes du Var Matin sont convoqués. Pour rendre les photos plus réalistes, on emprunte quelque part la flèche d’un fusil de chasse et on la place d ans ce qui reste du mérou.

L’auteur de cet acte ne sera probablement jamais identifié. Comment nommer cet individu? Libre à chacun d’employer le terme ou l’euphémisme de son choix. Un fait est certain: l’homme au fusil n’a pas observé les règles du jeu.[4]

1.Le mérou fait partie des poissons nobles. Il faut le respecter.

2.Le tirer «à trou», pour l’abandonner ensuite est un sacrilège.

3.Dans les eaux ou il abonde, la facilité de sa capture ne doit pas transformer le plaisir de la chasse sous-marine en massacre. [5]

Les animaux agissent selon l’instinct et leur langage est plus simple que le nôtre. Parfois même, ils nous font confiance. Le 20 août 1999 un mérou a fait confiance à un être humain.

Pour l’instant sa faille reste inhabitée. L’incident de Porquerolles n’est pas un cas isolé, c’est la deuxième fois qu’un acte de braconnage connu arrive dans les eaux de la Petite Passe depuis deux ans. Selon un marin-plongeur de la presqu’île, deux semaines plus tard après le sauvetage des Trois Pointes, un autre mérou blessé a été découvert sur le site voisin du Sec des Carrières.


[1] Depuis 1993 reconduit automatiquement pour 5 ans suivants.
[2] C’est un peu long vu le nombre de bateaux et les liens amicaux entre les clubs de plongée.
[3] Pour être examinée par la Commission de Chasse
[4] Ce texte n’est pas un manifeste contre la chasse sous-marine
[5] Extrait de Chasse sous-marine de Robert Stromboni, ex-champion du monde de chasse sous-marine.

Cet article provient de Plongée sous marine pour plongeur et plongeuse
http://www.sous-la-mer.com

L'URL de cet article est:
http://www.sous-la-mer.com/modules.php?name=News&file=article&sid=481

Dans un certain temps il n'y aura plus d'ours polaire , de phoques et je ne sais quoi on fait comment ? Avant il ne faut pas oublier la SECU et la retraite ce n'est pas eux qui vont nous la faire disparaitre


jocolor scratch

_________________


Dernière édition par murphi6666 le Jeu 16 Fév - 19:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Le mérou brun (Epinephelus marginatus)   Sam 21 Jan - 14:32

Encore des abrutis adeptes du copier coller et perpétuant la connerie humaine qui n'a pas de limites , disent sur leur forum !!!!!!!!!

No

Le mérou brun (Epinephelus marginatus)

(1 forum ) Ce mérou est l’hôte privilégié des eaux méditerranéennes. Malgré son aspect peu engageant, il est curieux et se laisse facilement approcher. Cette confiance est d’ailleurs à l’origine de sa raréfaction, en raison de l’abus de la chasse sous-marine.


(2 forum) Le mérou brun a bien failli disparaître des côtes méditerranéennes, victime de sa placidité et de la facilité qu'ont eu les hommes à l’approcher et à le chasser.
Néanmoins, suite à un moratoire sur sa chasse sous-marine puis sur la pêche à l’hameçon, on constate le retour des jeunes mérous sur les côtes françaises.


a noter: lui est au sommet ! et dit :on constate le retour des jeunes mérous sur les côtes françaises , hors il n'y a jamais eu de petits Mérous présents sur nos cotes .........le retours du grand blond avec une chaussure noire ....quel con !



PS: je tiens a vous rappeler quand même que :
Nous vous rappelons que le mérou est protégé et que sa capture est interdite sur le littoral méditerranéen Français mais pas en Italie ni en Espagne .



study

_________________


Dernière édition par murphi6666 le Jeu 16 Fév - 20:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: Massacres a tous âges !   Jeu 16 Fév - 19:59

Personnellement je trouve très regrettable qu'il ne soit pas question de faire la moral a un jeune de 20 ans concernant de prélèvement de Mérous de moins de 40 cms et de Mostelles de 20 cms , mais a une personne de plus de 40 ans dont j'ai déjà site un exemple pour ces massacres en apnée , histoire d'épater ces élèves et ces amis , cette personne n'a rien a faire chez nous il est question de Rémillieux Philippe pseudo BARBICCAGIA c'est un Gaulois avec ça mentalité de grâce ne côtoyez pas un individus de son espèce !



http://i49.servimg.com/u/f49/14/59/63/41/dsc02710.jpg" border="0" alt="" />

Petits Mérous ne deviendra pas grand



Petits Rougets ne deviendra pas grand





scratch http://i49.servimg.com/u/f49/14/59/63/41/dsc04312.jpg" border="0" alt="" />


Sauvons notre patrimoine de ces Gaulois SVP


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
murphi6666
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1416
Age : 57
Localisation : corse du sud ( a voté ! )
Date d'inscription : 25/01/2007

MessageSujet: la prédation des mérou    Sam 5 Avr - 18:27

 Monsieur Nicolas Gérardin se réjouit des résultats de ça connerie . Lui et l'ensemble  des PD de scientifiques qui déblatèrent un nombre incalculable de conneries sur le Mérou bien présent  actuellement  en méditerranée  qui est du a un soit disant moratoire  de merde  , ces bandes de cons ignorent que jusque dans les années 90 le mérou était bien présent  mais  a 25 et 30 mètres , il n'a jamais fait l'objet d'une sur pêche  comme le prêtant ce trou du cul  et ça n'a jamais été le poisson favori des pêcheurs professionnels  bien au contraire , le mérou ne sait jamais reproduit sur nos cotes et a cause du rechaussement climatique en 90  les courent  ont amenés de grandes quantités  de fraies  sur nos rivage se qui explique aujourd'hui ce déséquilibre et cette prédation envers les poulpes , langoustes....................aujourd'hui  il n'y a plus de petits Mérou  on trouve plus communément entre 3 et 5 kgs   après il désertent le bord pour aller  plus profond  et ont vois moins de mérou au bord , avant il n'y en avait pas du tout, que les choses soit claire    , a chaque plongée je faisait 1 a 3 poulpes , cette saison j'en ai fait un .la situation est grave  et c'est même l'avis des pêcheurs professionnel, alors  arrêter  vos  conneries  et occupez vous plutôt   du rebut que vous avez  votez  au gouvernement ....
Fin de citation 


 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://corsica-nature.discutfree.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Merou brun de Corse    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Merou brun de Corse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discus brun
» Euphorbia myrsinites (Euphorbe de Corse)
» TIPIE, Croisée Birman Siamois brun tabby/ Seal point (11-9RR) - Caractérielle *transfert association*
» Corse : DINO, chiot 3 mois typé WEIMAR, yeux verts
» Corse - Choco, chiot x braque de 8 mois

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Corsica Nature :: Les poissons d'eau douce :: Vos plus belles pêches en mer-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: